Du pilotage d’avions aux caches — Entretien avec le poseur de caches Cliptwings

Pour le poseur de caches ‘Cliptwings‘ le géocaching n’est pas qu’un hobby, c’est une nouvelle opportunité de réaliser que bien qu’il ne puisse plus voler, les ailes de la passion l’empêchent de rester cloîtré chez lui. Un ancien pilote de l’armée de l’air américaine et ancien pilote dans le privé s’est transformé en créateur de caches astucieuses. En parcourant le monde d’avion en avion, il n’y a pas un endroit sans cache à proximité selon Cliptwings.

Il a découvert le jeu grâce à son épouse, Princess Pooh Pooh, qui a immédiatement pensé à lui lorsqu’un géocacheur lui a expliqué le principe du jeu. Ils sont sortis pour trouver une cache dans un parc et ont tout de suite accroché. Pour lui, c’était un sentiment de puissance d’avoir la technologie GPS en mains parce que les compagnies aériennes utilisaient toujours la navigation au sol à l’époque. Depuis Cliptwings a placé un nombre incroyable de caches qui prennent du temps et qui sont pleines de créativité.

Geocaching HQ : Quel est votre parcours en dehors du géocaching ?

Cliptwings : j’ai piloté des C-130 et des appareils Gulfstream pour l’armée de l’air américaine pendant 26 ans, puis j’ai été pilote chez American Airlines, ce qui m’a permis d’aller à beaucoup d’endroits, pendant 16 ans. Je suis désormais retraité. Il n’y avait pas un endroit que j’ai visité qui n’avait pas une cache à proximité !

Geocaching HQ : Quelle cache vous a rendu accro ?

Cliptwings : Ma toute première ! C’était une cache plutôt classique dans un parc local, mais pour moi il y avait quelque chose de magique avec l’utilisation de la navigation par satellite. A l’époque on utilisait encore des systèmes de navigation au sol pour les avions, alors avoir dans ses mains un outil qui pouvait vous amener à trois mètres d’une boîte de pellicule photos était incroyable ! Je comprends ce que Dave Ulmer a du ressentir. Après ça, la possibilité de visiter des endroits intéressants, historiques ou superbes tout en faisant du géocaching m’a vraiment intéressé.

Geocaching HQ : Pour vous, qu’est-ce qui fait la qualité d’une cache ?

Cliptwings : Pour moi une cache est de qualité à compter du moment où le poseur a clairement mis du sien et fait des efforts pour la créer. Ca peut être une cache sous un lampadaire ou une Ammo box ou quelque chose de totalement unique. Si l’expérience vous laisse le sentiment de vouloir en trouver d’autres dans le même genre, alors je pense qu’il s’agit d’une cache de qualité.

Geocaching HQ : Quelle est la meilleure approche pour créer une géocache ?

Cliptwings : je pense que ça dépend de ce que le propriétaire de la cache veut transmettre au trouveur. Est-ce qu’il vous emmène dans un endroit sympa, intéressant, historique ? Dans ce cas une micro magnétique sur un panneau stop n’est pas suffisant. Une bonne cache Mstery peut êtr eplacée à beaucoup d’endroits parce que l’objet du challenge c’est l’intellect du géocacheur. Par ailleurs, en règle générale j’évite les géocaches qui vous forcent à penser un peu trop – elles me donnent mal au crâne ! Généralement, je recherche un endroit sûr, plaisant pour y poser une cache, accessible à pied mais qui offre aussi plein de possibilités de cachettes.

Vous pouvez lire l’interview dans son intégralité en anglais ici.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *